Bienvenue sur le site de votre Union Régionale
La force du réseau

Europ3D se modernise et se diversifie dans le cadre du plan France Relance

16 02 2021

La Scop morbihannaise Europ3D, qui compte 7 salariés, est l’une des seules TPE lauréate du plan France Relance lancé par le Gouvernement à l’automne dernier pour soutenir l’industrie. Objectif de l’entreprise, spécialisée dans l'usinage de moules et outillages pour pièces composites et chaudronnées : moderniser ses outils de production, mais aussi diversifier ses activités, et enfin, améliorer ses conditions de fabrication par le biais d’économies d’énergie, grâce à subvention dont elle bénéficiera.

 

Reprise en Scop en 2010, Europ3D a doublé son chiffre d’affaires en l’espace de 10 ans. En 2019, elle bouclait ainsi sur une très bonne année, avec 1,2 million de CA. L’entreprise, qui fabrique des moules et outillages, travaillait jusqu’à présent essentiellement pour le secteur de l’aéronautique, qui représente 80 % de son activité. Conscients de leur dépendance à un secteur unique, les 6 salariés-associés (rejoints en février dernier par un 7e salarié) réfléchissaient donc depuis quelques temps à diversifier leurs activités.

La crise sanitaire a accéléré ces réflexions. « En 2020, on accuse une baisse de 30 % de notre CA » explique Julien Collas, fondateur et gérant d’Europ3D. « On a constaté que les seuls nouveaux clients qu’on avait réussi à obtenir en 2020 n’étaient pas de l’aéronautique, mais de l’agroalimentaire, du nautisme, ou encore du ferroviaire, et tous issus de l’économie locale. Ils ne sont pas venus à nous par hasard, c’est le fruit d’un travail mené pendant plusieurs années sur les salons professionnels pour nous faire connaître, même hors de notre secteur historique », complète le gérant.

L’appui du plan France Relance

En juillet, quand il entend parler du plan France Relance du Gouvernement en soutien à la filière aéronautique, Julien Collas n’y prête pas plus attention que cela : « On s’est dit que c’était pour les grosses boites de l’industrie, que ça n’était pas pour nous. Mais en septembre, l’un de nos interlocuteurs au pôle de compétitivité EMC2 m’a poussé à m’y intéresser de plus près. On a donc monté notre projet, Europ4D, qui vise à la fois la modernisation de nos outils, la diversification de nos marchés et l’amélioration de notre consommation énergétique. Et sur les quelque 1 500 dossiers déposés, il a été retenu parmi les 100 lauréats ! ».

Un projet ambitieux, en trois volets, qui se chiffre à 850 000 euros d’investissements. « Nous souhaitons investir dans des machines qui nous permettront d’élargir notre champ de compétences, comme une tour à commande numérique, ou une machine de contrôle de plus grande dimension. L’acquisition de scan et imprimante 3D, et d’un logiciel de rétro-conception va quant à elle nous permettre de diversifier nos activités et d’être en capacité de répondre aux demandes d’une nouvelle clientèle », détaille Julien Collas.

Améliorer les conditions de fabrication

La subvention du plan de relance va permettre par ailleurs à la Scop d’améliorer ses conditions de fabrication, par la réduction de ses dépenses énergétiques. « Il devient nécessaire d’isoler nos 800 m² de bâtiment, qui sont actuellement une vraie passoire énergétique. Cela passera par la rénovation de notre système de ventilation, la mise en place d’un échangeur thermique, et, dans un second temps l’isolation du bâtiment et l’installation éventuelle de panneaux photovoltaïques », précise le gérant.

Ces nouveaux investissements devraient permettre à Europ3D de continuer à se développer et à innover plus sereinement.

En savoir + >> www.europ3d.fr
logo-europ3d

Les dernières actualités

Terralim accompagne les territoires à relever le défi alimentaire

Fondée en 2015 par Gilles Maréchal, expert depuis près de 30 ans dans l’accompagnement des stratégies alimentaires et sur la question des circuits-courts, Terralim est devenue une Scop (Société Coopérative et Participative) en janvier dernier. Une transmission à ses 5 salarié·e·s réalisée en douceur, avec l’appui des CAE (Coopératives d’Activité et d’Emploi) Elan créateur et Avant-premières, qui ont permis à l’activité de tester sa viabilité et de se développer dans les meilleures conditions.
Lire plus...

Les Biocoop Grain de sel et Les Dunes changent d’échelle avec la Scop

Créés en 2013 et 2019, les magasins Biocoop Grain de sel, à St-Hilaire-de-Riez, et Les Dunes, à Brem-sur-Mer, ont été transmis en septembre dernier par leurs fondateurs à l’ensemble de leurs salarié·e·s, sous la forme coopérative. Poursuivant son maillage territorial, la Scop ne s’arrête pas là : l’ouverture d’un 3e magasin, à St-Jean-de-Monts, est prévue au printemps.
Lire plus...
prev
next