Portes de Bretagne Solidaires et l'Urscop lancent une action sur la reprise-transmission en Scop

Portes de Bretagne Solidaires et l'Urscop lancent une action sur la reprise-transmission en Scop

30.01.2017

Couv-DossierPresse-transmission-PoleESSBretagne-450px

La reprise et transmission d'entreprises en Scop, enjeu de maintien de l'emploi local

Portes de Bretagne Solidaires (le pôle de développement de l'ESS du Pays de Vitré Portes de Bretagne) et l'Union régionale des Scop lancent une action commune en faveur de la reprise-transmission d'entreprises sous la forme de Scop.

Un enjeu de maintien de l’emploi local.

Une très grande majorité de dirigeant.es d’entreprises arrivent à l’âge de la retraite : une enquête de la CCI Bretagne en 2011 évalue à 7 700 le nombre de PMI-PME de 5 à 200 salarié.es potentiellement à céder d’ici 2020 (sur la base de dirigeant.es âgés de 55 et plus en début 2011).
La 1ère cause de cession d’entreprise (60 %) est le départ à la retraite de son/sa dirigeant.e.

Les Scop, une solution !

De plus en plus de cédant.es envisagent de transmettre leur entreprise à leurs salarié.es, en la transformant en Scop (Société Coopérative et Participative). En 2015, dans le Grand Ouest (Bretagne, Basse Normandie et Pays de la Loire), 30 nouvelles Scop et Scic (Société Coopérative d’Intérêt Collectif) ont été créées, dont 15 dans un contexte de transmission.
Quelles en sont les raisons ?
• La pérennité de l’entreprise est assurée : pas de perte de savoir-faire, c’est une transition douce pour les clients et fournisseurs.
• Les emplois créés par le/la dirigeant.e sont sauvegardés : pas de risque de délocalisation
• La recherche de repreneur.euses n’est pas nécessaire puisque ce sont les salarié.es qui reprennent l’entreprise !
• C’est donner du sens à l’action, qui va plus loin qu’une simple opération financière : la réaffirmation de valeurs, la transmission d’un patrimoine, un modèle de gouvernance où chaque salarié.e retrouve une plus grande place.
• C’est la possibilité pour les dirigeant.es d’assurer une transition en douceur par des dispositifs tels que la Scop d’amorçage laissant 7 ans aux cédant.es pour être majoritaires au capital.
• L’équipe reste stable, pas de perte de savoir-faire.
Enfin, la loi ESS de juillet 2014 a créé des dispositifs facilitant cette démarche de transmission des entreprises aux salariés : Scop d’amorçage, obligation d’informer les salarié.es d’une entreprise lors d’une cession.

Les Pôles de développement de l’Economie Sociale et Solidaire des Pays de Brocéliande, Fougères, Vallons de Vilaine et Vitré ont décidé en 2017 d’accompagner avec leurs partenaires locaux les dirigeant.es souhaitant transmettre leur entreprise à leurs salarié.es en Scop.
Favoriser le développement des entreprises coopératives est une réponse à un besoin de société par la promotion de valeurs de coopération, de solidarité et de démocratie.
 

Une conférence de presse est organisée le vendredi 10 février 2017 à 11h00 afin de présenter cette action au siège de la Scop IDEA Recherche à Rennes.

>> Télécharger le dossier de presse (PDF - 16 pages)

 

En savoir +

IDEA Recherche est un bureau d'études atypique, porté autant par la pratique que par la théorie, par l'expérimentation autant que par la conceptualisation. Il est animé par des femmes et des hommes de terrain, formés aux techniques des sciences sociales et pasionnés pas la compréhension des besoins et des attentes de la population. En juin 2015, les six salariés-associés ont officialisé un fonctionnement coopératif déjà existant, en transformant IDEA Recherche en Scop.
idea-recherche.com